Evolution de la maladie et gestion des effets indésirables

Evolution de la maladie et gestion des effets indésirables

La maladie peut récidiver après traitement

La chirurgie ne permet pas toujours d’enlever toute la tumeur, soit parce que celle-ci est trop volumineuse, soit parce qu’elle est située dans une zone non accessible. La tumeur peut donc reprendre son développement à partir du tissu qui est resté en place. Même quand le chirurgien pense avoir enlevé la totalité de la tumeur, on peut aussi observer des récidives du fait d’une diffusion des cellules tumorales dans la circulation sanguine. Si une récidive apparaît, on proposera soit une deuxième intervention chirurgicale, soit un traitement médical ou local. La possibilité de récidive rend indispensable un suivi très rigoureux.

Les traitements liés à la prise en charge des TNED provoquent souvent des effets indésirables, mais on peut les limiter

La plupart des effets indésirables associés à chaque type de traitement sont bien connus. Les médecins ont élaboré des recommandations pour éviter leur survenue ou réduire leur intensité dans le cas où ils se produisent de façon très fréquente (prescription de traitements symptomatiques, par exemple d’anti vomitifs lors de certaines chimiothérapies). Les médecins peuvent aussi sensibiliser leur patient à détecter les tout premiers signes d’effets indésirables qui apparaissent occasionnellement. La surveillance régulière permet enfin de diagnostiquer des anomalies qui ne se manifestent pas par des signes cliniques, mais qui sont révélées par une prise de sang. La détection précoce de ces anomalies permet de prendre des mesures immédiates pour limiter les effets indésirables. C’est pourquoi il est important de signaler à votre médecin tout symptôme nouveau, même si vous pensez que cela n’a probablement aucun rapport avec le traitement.

Quand on a une TNE digestive, Faut-il suivre un régime alimentaire particulier ?

Le fait d’avoir une TNE digestive n’impose pas en règle générale un régime alimentaire particulier. Mais des précautions doivent être prises avec certains traitements en raison d’incompatibilités entre ces traitements et certains aliments ou boissons. Le médecin expliquera dans chaque cas quels sont les aliments à éviter ou ceux qu’il faut prendre à distance des médicaments. D’autre part, une alimentation équilibrée et une bonne hygiène de vie sont toujours recommandées pour conserver un bon état général. Des prises en charge nutritionnelles spécifiques peuvent être envisagées en cas de perte de poids importante.

Copyright © 2017 Ipsen, tous droits réservés - Google+ - Mentions légales