Une prise en charge des TNED pluridisciplinaire

prise en charge

Il existe des centres spécialisés dans la prise en charge des TNED

Comme toutes les maladies rares, les TNE digestives sont mal connues de la plupart des médecins, qui en voient très peu au cours de leur exercice. Il est donc recommandé aux patients porteurs d’une TNE digestive de consulter dans un centre spécialisé qui possède une bonne expérience de la maladie. Ces centres regroupent tous les spécialistes susceptibles d’intervenir dans le diagnostic ou le traitement des TNED : gastro entérologues, oncologues, endocrinologues, chirurgiens, anatomopathologistes, radiologues et médecins nucléaires. D’autre part, la plupart de ces centres appartiennent à un réseau national, RENATEN (RÉseau NAtional de prise en charge des Tumeurs neuro-ENdocrines malignes rares sporadiques et héréditaires), qui est une structure d’échanges entre experts et de mise en œuvre de projets scientifiques. Il existe 17 centres RENATEN, répartis sur le territoire français (www.renaten.org). Tous les dossiers des patients traités par un centre appartenant à RENATEN sont discutés en réunion par des experts des centres appartenant à ce réseau.

Les TNE digestives sont prises en charge par plusieurs spécialistes

Chaque cas de TNED nécessite une discussion entre de multiples spécialistes (endocrinologues, gastro-entérologues, chirurgiens, médecins nucléaires, anatomopathologistes, oncologues, radiologues interventionnels, etc.) pour affiner le diagnostic, élaborer des recommandations de prise en charge adaptées à chaque patient et définir le parcours de soins du patient (9).

Le traitement d’une TNE digestive ne nécessite pas toujours une hospitalisation

Dans le cadre d’une TNE digestive, les examens complémentaires se font souvent en hôpital de jour, c’est-à-dire que le patient ne passe pas la nuit à l’hôpital. Le traitement peut nécessiter une hospitalisation plus ou moins longue, ou des hospitalisations de jour pour les cures de chimiothérapie. Dans le cas d’un traitement médical par voie orale, une hospitalisation n’est pas nécessaire.

Le traitement des TNED est pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale

Les TNE digestives entrent dans le cadre des affections de longue durée (ALD) qui donnent droit à une prise en charge à 100 % par la Sécurité sociale des coûts associés à la maladie. La demande doit être faite par le médecin traitant.

Copyright © 2017 Ipsen, tous droits réservés - Google+ - Mentions légales